Portrait collaborateur – Lucas CHARLES

  • Peux-tu te présenter rapidement? 

Je m’appelle Lucas, je suis originaire de Bourgogne et je me suis installé sur Strasbourg il y a 6 ans pour mes études. J’ai d’abord effectué une licence de journalisme puis un Master dans le marketing digital.  Strasbourg est une ville que j’aime beaucoup mais j’aime encore plus voyager et découvrir d’autres pays. Ce n’est pas exclu que d’ici quelques années je déménage au canada. 

  • Qu’est-ce qui t’a attiré dans le poste de content manager chez Bechtle? 

Il était primordial pour moi de faire mes études en alternance donc l’offre correspondait parfaitement. En plus cela me permettait de mettre à profit mes compétences acquises sur la partie rédaction. Je trouvais cela intéressant de transposer ce coté éditorial au travers d’un service communication. 

  • Comment résumerais-tu ton poste de « Content Manager » ? 

Si je devais le résumer en une phrase : créer le bon contenu (vidéo, article…) pour la bonne personne avec la bon message. C’est vraiment un métier passionnant et challengeant. Je dirais que la seule difficulté est de rester innovant dans la création des contenus… Je prends de plus en plus de temps pour faire de la veille pour détecter les nouvelles tendances et ce pas forcement dans le secteur de l’IT bien au contraire. Par exemple le secteur BtoC est beaucoup plus riche en contenus originaux. 

  • Comment ton travail se traduit-il au sein de l’équipe Marketing chez Bechtle ? 

J’interviens principalement dans le cadre des campagnes marketing que ce soit pour mettre en avant les solutions Bechtle ou nos partenaires. Pour schématiser : j’analyse le besoin — réflexion sur le contenu le plus adapté — brainstorm avec l’équipe marketing — validation du contenu — rédaction du script (interview ou recherche..) — tournage (si vidéo) — montage.  C’est vraiment un métier très complet. 

  • Quelle est LA qualité à avoir pour faire ce métier ? 

Etre curieux pour ne pas tomber dans la monotonie. On a tendance à refaire ce qu’on sait bien faire ! Donc c’est important d’innover et surtout de ne pas avoir peur de rester sur ses ‘acquis’ et de se remettre en question pour voir ce qu’on peut améliorer. 

  • Quelles sont les compétences que tu as acquises chez Bechtle ? 
    • Ce que j’ai apprécié au début c’est que je pouvais mettre en application ce que j’apprenais à l’école en parallèle donc c’était très formateur pour moi . 
    • Construire une véritable stratégie de communication 
    • Le travail en équipe : en tant que journaliste on travaille plutôt en solitaire donc j’ai vraiment dû apprendre à travailler en collaboration
    • L’autonomie – ce qui m’a permis d’être plus confiant dans mon travail, à assumer mes choix et être force de proposition 
  • La personne qui t’a le plus marquée chez Bechtle ? 

Je pense que c’est Laure, elle m’a tout de suite fait confiance. C’était un pari de débuter un nouveau service avec un jeune alternant surtout sur la partie création de contenu. C’est l’image de Bechtle qui est mise en avant au travers de mes contenus. Elle m’a également apporté une vision plus globale et attrayante de la communication. 

  • En quoi ta vision de la communication a changé ? 

En journalisme, la communication c’est un peu l’ennemi, on voit un peu ça de manière péjorative avec comme seul objectif de vendre. Alors qu’en fait j’ai pu découvrir des facettes de la communication très enrichissante notamment l’aspect humain et mise en avant des collaborateurs. C’était un aspect de la com dont je n’avais pas vraiment conscience. 

  • Passons à tes hobbies ? 

Sans aucun doute le cinéma – quand j’étais plus petit je voulais être réalisateur. Pouvoir transposer l’idée que tu as en tête, en faisant passer tes idées et tes émotions, je trouve cela fascinant.  Bon la seule problématique c’est que maintenant quand je regarde un film , je fais plus attention aux aspects techniques qu’autre chose ….

  • Quelle question aurais-tu souhaitée que je te pose? 

Où est-ce que tu te vois dans 10 ans ? je trouve toujours cela intéressant de voir la vision des personnes qu’elles ont d’elles-mêmes…

  • Et du coup ? 

Alors là… la vidéo / l’image c’est toujours ce qui m’intéresse le plus. Pourquoi ne pas transposer cela mais plus pour une ONG ou une association pour avoir un impact sociétal sur les personnes. 

#CarrementBechtle

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *