Juin 2017, l’entreprise française Saint Gobain est frappée par une cyber-attaque au ransomware NotPetya. Résultat : des milliers de données sont cryptées, les réseaux sont suspendus par la direction, les chaînes de production sont stoppées. C’est à l’encre et au papier que les équipes fonctionnent pendant la suspension des services...