Le télé-travail devient la norme. Les salariés et entreprises ont besoin de nouveaux outils

La crise sanitaire a poussé plus de sept millions de salariés à s’essayer au télétravail. Maintenant que le quotidien reprend plus ou moins un rythme normal, un nombre significatif d’entre eux poursuivront ce mode de travail à temps partiel.

Nouvelle situation + nouveaux usages = nouveaux outils.

L’ensemble de ces nouveaux travailleurs ont des besoins inédits, ces derniers appellent logiquement à une redéfinition des équipements personnels à posséder.

La période de confinement aura montré l’efficacité du télétravail. Malgré une mise en place précipitée et les contraintes de la vie familiale, de nombreux salariés ont pu continuer à travailler et amoindrir le choc provoqué par la crise sanitaire. À cause de celle-ci, les « flexible workers » et « remote workers » sont devenus la norme pendant au moins un temps.

Après l’expérience forcée du confinement, le télétravail se poursuit, au moins à temps partiel. Par exemple, deux ou trois jours par semaine chez soi, pour éviter le temps perdu dans les transports. Deux ou trois jours au bureau, pour garder le lien social et participer à des réunions.

L’efficacité de ce nouveau mode de travail inédit et hybride dépend logiquement des équipements que le collaborateur a en sa possession. Les périphériques personnels restent d’actualité et se doivent d’être efficaces, chez soi comme au bureau.

L’appel téléphonique, média premium

Avec le recours massif à internet pour la recherche d’informations et aux mails pour les échanges, l’appel téléphonique s’est transformé en un média premium. Il est utilisé en dernier recours, pour une réponse urgente ou pour obtenir une information que l’on ne trouve pas ailleurs. C’est aussi par l’appel téléphonique que l’on tisse le plus de lien entre un client et son chargé de clientèle ou entre des collaborateurs.

Média premium donc, qui requiert un outil tout aussi premium.

Pour plus de liberté, le micro-casque pourra être filaire, à connexion Bluetooth ou DECT. Certains modèles, comme le Voyager 8200 UC de Poly, proposent même deux niveaux

Avec un système de filtrage des bruits ambiants, il est autant utile chez soi lorsque l’on n’est pas seul, qu’au bureau pour ne pas subir les conversations des collègues au sein d’un open space. Certains modèles proposent même deux niveaux d’atténuation du bruit, pour un meilleur confort.

De même, un micro antibruit évite à son interlocuteur de subir ces mêmes bruits parasites. En généralisant dans l’entreprise une plateforme de communication, le micro-casque devient l’outil que l’on garde avec soi, à la maison, en déplacement et au bureau, où il remplace le téléphone filaire. Il devient par exemple possible d’avoir des échanges professionnels dans la salle d’embarquement d’un aéroport, sans que son interlocuteur soit gêné par les bruits ambiants.

Équiper les salles de réunion

Autre défi : les entreprises doivent maintenir le lien entre des collaborateurs au bureau et d’autres en télétravail. Cela passe par l’équipement des salles de réunion pour la réalisation de ces réunions hybrides.

L’explosion de l’utilisation de plateformes de téléconférence comme Zoom, Teams, Jitsi Meet ou Slack a montré l’importance de la communication non verbale. Une caméra orientable va pouvoir alterner plan large avec l’ensemble des membres de la réunion et plan serré sur celui qui parle, de manière automatique. Un système reposant sur une technologie intelligente repère l’intervenant et guide la caméra sur lui. Il est même possible, lorsque deux personnes interviennent, de partager l’écran pour les afficher l’une à côté de l’autre, même si elles sont à deux extrémités de la table. Les télétravailleurs auront ainsi l’impression d’être dans la salle, seront plus attentifs et n’auront pas la sensation d’être exclus, ce qui favorise leur prise de parole.

Un système constitué de plusieurs micros capte au mieux les prises de parole des intervenants autour de la table. La qualité sonore est un élément déterminant pour suivre sans fatigue une réunion : si un collaborateur doit systématiquement tendre l’oreille, il décroche rapidement. Les téléphones de conférence de la gamme Poly Trio disposent de microphones haute précision capables de capter chaque mot dans un rayon de 6 mètres.

Enfin, l’utilisation des différentes solutions doit être simple pour éviter toute attente à l’ensemble des participants au début de la réunion. Sur les produits Poly Studio X ou G7500, il est possible de rejoindre une réunion à l’aide du bouton « Join ». Le Poly Studio USB permet la connexion depuis son PC à n’importe quelle conférence Teams ou Zoom.

Désormais, un même collaborateur peut utiliser différentes technologies de communication cloud selon qu’il s’agit d’un échange en tête à tête, en petit comité ou lors d’une réunion plus importante.

L’utilisateur des produits Poly reste maître de ses choix d’infrastructure. Plus qu’un investissement durable, c’est surtout le choix de solutions et d’outils permettant une hybridité inédite au travail mais également celui d’une agilité nouvelle.

#CarrementBechtle

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *